dimanche, 07 septembre 2014 - Université Frère Mentouri - Constantine 1
dimanche, 07 septembre 2014 15:24

APPEL à CANDIDATURES (POFAS)

Nous vous informons du lancement du programme PROFAS (ex BAF) pour l'année 2014-2015.
Les notes d'information ainsi que le programme et les formulaires pour postuler à ce programme sont disponibles au niveau du site du MESRS : www.mesrs.dz ou sur le site de l'institut gfrançais d'Algérie : www.if-algerie.com/actualites/appels-a-projet
Nous vous informons que la date limite pour le dépôt des dossiers au niveau du ministère est fixée au 7 octobre.
 

      Plus d'un million trois cents mille (1 300 000) étudiants tous cycles confondus rejoindront dimanche les établissements universitaires, à travers le territoire national, à l'occasion de la rentrée universitaire 2014-2015, a affirmé samedi à Alger le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Mebarki.
Lors d'une visite d'inspection de certains établissements universitaires à Alger en compagnie du wali d'Alger, la veille de la rentrée universitaire 2014-2015, le ministre a souligné que les universités algériennes étaient prêtes à accueillir ce nombre important d'étudiants. Tous les moyens matériels et humains ont été garantis pour assurer la réussite de cette rentrée universitaire, en dépit du nombre important d'étudiants enregistré dans certaines wilayas, comme Alger, a-t-il dit. Pour la réussite de ce rendez-vous important, 62 000 nouvelles places pédagogiques ont été créées cette année portant le nombre global à plus de 1,01 million de places pédagogiques. A cette occasion, le ministre a souligné que la rentrée universitaire 2014-2015 sera marquée cette année par «l'approfondissement des réformes du système éducatif, l'ouverture de plusieurs points de formation, tel le centre universitaire d'Illizi, des facultés de médecine de Ouargla, Laghouat, Bechar et des écoles supérieures spécialisées en biotechnologie et en Informatique à Constantine et Sidi Bel Abbès. «Des écoles supérieures de formation des formateurs dans l'Education nationale à Oran, Alger et Laghouat seront également ouvertes dans le souci d'améliorer la qualité de la formation et de l'enseignement supérieur, en accordant plus de temps à la formation», a précisé le ministre. Après la visite d'inspection qui l'a conduit à la faculté de médecine de Ben Aknoun, à la résidence universitaire de Bouzaréah, à la faculté de Dely Brahim et à la résidence universitaire de Said Hamdine, M. Mebarki a toutefois reconnu qu'il existait une «légère surcharge» concernant le nombre d'étudiants au niveau d'Alger, affirmant que le nombre d'étudiants a atteint 145 000 étudiants dont, 30 000 nouveaux bacheliers. La capitale dispose de 19 établissements universitaires dont quatre grandes universités et écoles supérieures nationales et est «prête à absorber ce nombre d'étudiants», a indiqué le ministre. Aprés avoir visité la Faculté de médecine de Ben Aknoun, le ministre, accompagné du wali, a inspecté le projet de réalisation de 8 000 places pédagogiques à la résidence universitaire de Bouzaréah, appelant l'entreprise en charge du projet (chinoise) à accélérer sa réalisation et assurer 4 000 places pédagogiques au minimum pour sa réception en janvier 2015. Le ministre a également inspecté les projets de réalisation d'un stade universitaire, 1 000 places pédagogiques à l'université de Dely Brahim (Alger III) et 3 000 lits à la résidence universitaire Saïd Hamdine. A une question sur les logements destinés aux enseignants, M. Mebarki a salué les efforts du ministère de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville et les walis «qui ont aidé le ministère à assurer des logements au profit des enseignants en attendant l'achèvement de la réalisation d'un projet de 10 000 logements au profit de cette catégorie».
APS

 

 

 

Published in La Revue de Presse

    L'Algérie dispose de tous les moyens humains et matériels pour «faire sa révolution numérique» et se «classer parmi les grandes puissances mondiales», en matière de technologie de l'information et de la communication (TIC), a indiqué, samedi à Alger, Younes Grar, expert et consultant en TIC.
«L'Algérie regorge de compétences dans le domaine des technologies de l'information ainsi que d'importants moyens technologiques, pour se hisser parmi les grandes puissances mondiales en TIC et faire ainsi sa propre révolution numérique », a précisé M. Grar, lors d'une conférence-débat, sur le thème de l'«utilisation de la connexion Internet en Algérie», organisée au forum du quotidien DK-News. L'Algérie était à l'avant-garde des pays utilisateurs des nouvelles technologies dans les années 1970, a ajouté M. Grar, rappelant que l'Institut national d'informatique (INI) avait formé de nombreux responsables africains et arabes, dans le secteur de l'informatique et de l'électronique. Pour l'intervenant, le domaine de l'Internet s'est imposé de lui-même dans le monde et l'Algérie a suivi les étapes de développement des moyens technologiques et informatiques, en se dotant des nouvelles techniques et formules. M. Grar a aussi fait remarquer l'engouement que manifestent les Algériens pour les nouvelles offres technologiques, précisant que «plus de deux millions» d'Algériens se sont abonnés à la 3G depuis son lancement. Il a rappelé dans ce sens que l'utilisation de l'Internet réduit les distances de communication et facilite la tâche aux citoyens dans de nombreux domaines, comme l'enseignement, la formation, les démarches administratives, le commerce et la santé. Selon le même conférencier, l'avènement du e-commerce, ebanquing, e-paiement et esanté, permettra aux Algériens de réduire les temps d'attentes dans les administrations et d'éviter les «contraintes bureaucratiques ». Au sujet du e-learning, Khaled Kaïd, expert et consultant en e-enseignement, a expliqué l'intérêt de l'enseignement et de la formation à distance et via internet. Pour le consultant, le service de formation par Internet permet de réduire les difficultés relatives aux déplacements, aux coûts, aux temps et durées et aux démarches administratives. Il a souligné à cet effet que les apprenants peuvent s'inscrire sans avoir à fournir un nombre important de documents administratifs et bénéficier des enseignements souhaités, aux moments voulus, sans avoir à s'absenter de leurs emplois, durant la période de formation. Le e-learning met aussi à la disposition des étudiants des plates-formes en ligne, avec des tuteurs et encadreurs, avec lesquels ils peuvent communiquer en direct, tout en s'évaluant, à l'aide d'exercices et questionnaires. Pour les deux intervenants, la numérisation et informatisation des administrations nationales nécessitent «des systèmes Internet à haut débit, sans coupures intempestives »,d'où la nécessité d'opter pour la fibre optique, plus fiable et efficace.

 

 

 

Published in La Revue de Presse
dimanche, 07 septembre 2014 12:26

La formation professionnelle fait sa «rentrée»

 par A. Mallem | le quotidien d'oran

    Le secteur de la formation professionnelle de la wilaya de Constantine a entamé hier la préparation de la rentrée de la première session programmée pour le 28 septembre prochain. C'est au cours d'une conférence de presse organisée hier au siège de la direction de wilaya sise à la zone industrielle le Palma que les dispositions prises pour cette rentrée et les chiffres correspondant à la nouvelle rentrée de la formation professionnelle ont été révélés. Ainsi, selon les animateurs de la conférence de presse, faite en présence de la directrice de wilaya, Mme Belmadjate, toutes les informations relatives à cette rentrée ont été communiquées à la presse. Selon M. Karouche Saïd, chef du service formation à la direction de wilaya, le ton sera donné, à partir d'aujourd'hui, par le lancement d'une semaine d'information et de sensibilisation à travers les communes de la wilaya. Elle sera organisée à l'intention des jeunes pour les inciter à s'inscrire dans les centres de formation professionnelle afin d'acquérir un métier et se lancer dans le monde du travail. Dans cette optique, 8 communes ont été ciblées et les opérations d'information, d'orientation et de sensibilisation vont se dérouler au niveau des centres culturels. Il s'agit des communes de Aïn Abid, Benbadis, Hamma Bouziane, Didouche Mourad, Zighoud Youcef, Ibn Ziad et Messaoud Boudjériou. Pour Constantine, un stand et des bureaux seront ouverts aujourd'hui, à partir de 1Oh, sur l'esplanade de la Brèche où il sera procédé à l'inscription en ligne des candidats.

Abordant les données chiffrées de la nouvelle rentrée, le chef du service de la formation a indiqué que 8.600 postes, tous types de formation confondus, sont offerts lors de cette première session (une seconde session est prévue pour le début de l'année prochaine). «Actuellement, a annoncé le conférencier, nous sommes parvenus à un chiffre de 2.000 candidats inscrits. Et c'est pour cela que nous avons décidé de mettre le paquet en organisant cette campagne d'information». Relativement aux spécialités offertes, M. Kerrouche n'a pas signalé de nouvelles qui sont venues s'ajouter aux 92 spécialités enseignées dans les différents niveaux de formation (du niveau CAP jusqu'à technicien supérieur) dans les 16 branches professionnelles enseignées dans les centres de la wilaya. Question structures, les mêmes centres d'enseignement et d'apprentissage seront sollicités aussi cette année. Et ces centres sont au nombre de 4, dont 3 INSFP (Institut national spécialisé de la formation professionnelle) et un IEP (Institut de l'enseignement professionnel). Les trois INSFP sont ceux de Sidi Mabrouk et de Zerzara à Constantine et le 3e celui d'El-Khroub. L'IEP se trouve au niveau d'Ali Mendjeli. En terminant, le cadre de la formation professionnelle a signalé que les structures de la formation professionnelle de la wilaya ont formé la saison dernière 7.500 stagiaires. Et cette année, le secteur compte avoir 13.000 apprenants, tous types de formation confondus. En matière d'encadrement, la wilaya compte sur 650 enseignants et la direction prévoit le recrutement de formateurs dont le nombre n'est pas encore arrêté.

 

 

 

Published in La Revue de Presse

Réseaux sociaux

Réseaux sociaux

Les agences de recherche

 

Anvredet

 

Atrst

 

Atrss

 

Atrssh

 

Atrsnv

 

Atrbsa

 

Documentation en Ligne

Système National de Documentation en ligne.


Articles Par Date

« Septembre 2014 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

En ligne

Nous avons 545 invités et aucun membre en ligne

Université Frères Mentouri Constantine 1

Université Frères Mentouri - Constantine 1 BP, 325 Route de Ain El Bey, Constantine, Algérie, 25017  Téléphone : +213(0)31 81 12 71