Nos sites web
Items filtered by date: avril 2015 - Université des Frère Mentouri Constantine

17 Juin 2015 Constantine, Algérie

Premier Appel à Communication
Les participants sont invités à soumettre leurs articles (10 pages max.) pour présentation orale ou poster. Prière envoyer vos articles en format Word en une seule colonne, par e-mail à l’adresse suivante:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Les auteurs doivent s’assurer que leurs articles relèvent clairement de l’un des thèmes du JNTHSIM Date limite de
soumission des communications 31 avril 2015
Notification d’acceptation 15 mai 2015
Articles corrigés 30 mai 2015

Entreprises et organismes participants
SNTF DRF Cne, SNTF AMF Cne, NAFTAL Constantine, ALSTOM Algérie, SETRAM, TVE, ETC, Télécabine Constantine DTW Cne, EMA Cne, Rhymel auto Cne, Setram Cne, Cital Cne, B.E. CECOM Cirta, FLASH ROUTE Constantine, Association Algérienne Sécurité Routière, ENATT Batna, Police Nationale, Gendarmerie Nationale, REMELEC, TOYOTA Constantine Riad BELGUECHI, DTW Constantine, DTW BBA, DTW Mila, DTW Tébessa, APC Cne, ETU Setif, ETU Batna, Protection Civle, SITELEC, ANESRIF, INFRARAIL, RailExpress, Restaurail, ESTEL, STG COFACI, STPE, ,Phywe Maghreb, Instron, ANSEJ., Acces Food Technologie (France), ONAAPH. SCHB (groupe ERCE), Carrière géante, AlEIMO, SNTA, Inspection de travail, ENGRTH, CPG, ETRAG, ENMTP, Imprimerie Centrale de l’Est, SME

Tombola
A la fin de la manifestation, une tombola sera organisée a l’intention des étudiants portant sur des cadeaux offerts par les entreprises participantes.
Constantine, plus vieille ville du bassin méditerranéen.  Sur les remparts du Rhumel, se trouve Constantine, l'une des plus anciennes cités du monde, ville importante dans l'histoire méditerranéenne. De son ancien nom Cirta, capitale de la Numidie, elle porte depuis 17 siècles le nom de l'empereur Constantin Ier qui la reconstruisit en 313. Constantine est également surnommée la « ville des ponts suspendus », « ville du vieux rocher », « Ville des oulémas », aussi « ville des aigles » ou bien « Ville du malouf », version constantinoise de la musique arabo-andalouse, elle est la capitale régionale de l'Est du pays. Ville des paysages panoramiques, du Rhumel, et riche de ses saints hommes a l’image de Sidi Rached, Sidi M’Cid, Sidi Mabrouk, Sidi Mimoun, Sidi M’Hamed el Ghorab, Sidi Slimane, Sidi Bouannaba, Arbaine Echerif, et aussi celle de l’hospitalité et de l’accueil.

mercredi, 22 avril 2015 11:31

l’année internationale de la lumière

L’Université des Frères Mentouri Constantine a abrité  le 12 avril 2015 les festivités de l’année internationale de la lumière en présence du Pr. Mohamed Mebarki, Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en compagnie de Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l'Organisation des Nations unies pour l'Education, la Science et la Culture (Unesco). A la cérémonie d’ouverture,  Mme Bokova  a affirmé qu'à travers l'histoire de l'Algérie, la ville des ponts est la cité qui symbolise la ‘‘diversité culturelle'' et ‘‘montre le chemin de la tolérance''.  Elle a aussi rappelé que le savant Ibn El Haytham, dont le millénaire de la parution de son Traité d'optique coïncide avec le lancement de l'année internationale de la lumière, demeure le « pionnier » dans ce domaine et représente « un message de tolérance, d'ouverture et de paix ».

De son côté, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a mis l'accent sur l'importance accordée en Algérie à l'optique, ce qui est, a-t-il précisé « perceptible à travers un programme national de la recherche relatif à ce domaine ».

ALBUM PHOTO

 

A l'occasion de l'évènement "Constantine capitale de la culture arabe", l'Ambassade de la République de Finlande en Algérie a organisé une exposition sur l'explorateur finlandais Georg August Wallin (1811-1852).  Son excellence, Madame l'Ambassadrice de Finlande en Algérie a donné  à cette occasion une conférence sur la vie et les œuvres de cet explorateur.

Ce dernier a entrepris de nombreux  voyages dans les pays arabes du Moyens Orient afin d'étudier les dialectes arabes. Il a également fait des recherches sur le  rapport entre l'arabe parlé et la langue littéraire.

ALBUM PHOTOS


par Abdelkrim Zerzouri   | le Quodtien d'oran

     Ca Avec son look futuriste, la stature impressionnante de la salle Zénith semble lancer ses bras grands ouverts vers l'aéroport Med Boudiaf, tout près, pour accueillir les visiteurs de la capitale de la culture arabe, depuis hier mardi dans la ville des ponts. Constantine sera, une année durant, au cœur d'un grand évènement culturel qui devrait sceller les liens entre les pays arabes, entre les Algériens eux-mêmes et dévoiler au monde les richesses historiques de cette région ancestrale qui partage bien un patrimoine quasi mondial. Peut-être bien que, contrairement à la règle qu'on attribue à Ibn Khaldoun et qui dit que « les Arabes se sont mis d'accord pour ne jamais être d'accord », la culture apporterait une ‘‘Union'' qui échappe encore, et toujours, à la logique politique ? L'illusion serait trop forte. En tout cas, en tant que pays organisateur, l'Algérie a déroulé le tapis rouge devant ses hôtes. Des efforts financiers énormes ont été engagés par les pouvoirs publics en matière de préparation matérielle de la manifestation. La ville de Constantine, la capitale de la culture arabe, semble aux yeux de l'un des ses natifs, longtemps absent et qui est revenu ces derniers jours parmi les siens, « faire un bond de trente ans en matière de développement ». C'est que Constantine n'a jamais fait l'objet d'une telle sollicitude, on n'y a jamais accueilli de manifestations de grandes dimensions, la ville des ponts était un parent pauvre du développement avant l'arrivée de Bouteflika à la présidence, font remarquer des Constantinois et des officiels. Le Président, qui affiche une affection particulière pour la ville d'Ibn Badis, « mère des civilisations » ou « Oum El Haouadhar » (dixit Bouteflika en parlant de Constantine dans l'un des ses discours), où il a rarement manqué durant ces trois premiers mandats le rendez-vous de la célébration de Youm El Ilm (16 avril), dédié au vénérable Cheikh, a pesé de tout son poids pour l'élire au statut de capitale de la culture arabe. Bien avant, déjà, il a accordé une grande importance au développement de cette ville carrefour, symbole de la résistance d'une culture solidement ancrée dans ses traditions millénaires, héritées des civilisations qui ont rayonné sur le vieux rocher. « L'insigne honneur accordé à Constantine pour faire figure de représentation de la culture arabe ne peut pas être vain, cela peut même se transformer en déclic salutaire pour se ressourcer aux valeurs culturelles qui ont fait la notoriété de cette région et qui nous font, hélas, défaut de nos jours », estiment des avis largement partagés. Loin des acquis et des bilans marquant la phase préparation de la manifestation, critiqués jusqu'au degré de la sinistrose par certains, face à un satisfecit des autorités directement engagées dans la concrétisation des projets initiés dans ce cadre, la dimension morale de la culture, avec tout ce qu'elle englobe comme savoir-vivre, commence à prendre le dessus dans le débat au sein des habitants de Constantine. « Bien sûr, le décor de la ville qui doit se mettre au diapason de la manifestation, donner aux invités étrangers et aux visiteurs un aspect neuf et propre, surtout l'image d'une ville resplendissante, ne peut souffrir d'aucune négligence, mais nous serons jugés surtout pour notre comportement et l'accueil qu'on devrait réserver à nos hôtes, notre savoir et l'art de vivre ensemble en harmonie avec notre culture », relève A. Nadjib, un ex-élu de l'Assemblée communale du chef-lieu de wilaya. Tous les projets ne sont pas achevés, comme on l'aurait souhaité, chose qui irrite au plus haut niveau, mais la face sera sauvée avec ce qui est prêt, fort heureusement.

Les infrastructures culturelles réceptionnées constituent, selon les termes du ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, M. Abdemadjid Tabboune, « les piliers » de la manifestation. Le Zénith, le Centre culturel Med Laïd Al Khalifa, le Palais de la culture Malek Haddad, le Palais du Bey, le Théâtre régional, les hôtels Mariotte et El Khaïma, ainsi que d'autres projets structurants réalisés dans le cadre de la modernisation de la ville de Constantine, initiés du temps de l'ex-wali Abdelmalek Boudiaf, à l'exemple du tramway, du pont géant et du téléphérique, sont bien là pour pallier les imperfections qui entachent l'action globale. D'importants moyens humains et matériels, déployés au mois de mars dernier sur instruction du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ont permis de parachever les opérations d'embellissement de la ville et le traitement de l'environnement urbain. Le décor est déjà planté à Constantine qui offrait, ces deux derniers jours dans la soirée, des scènes dignes de liesse populaire après les victoires des Verts. Une foule impressionnante a convergé vers le centre-ville dès la tombée de la nuit, où les familles se prenaient en photos devant la statue d'Ibn Badis, placée en face de l'entrée du Centre culturel Med Laïd Al Khalifa, tout en lumière. « Les habitants ont manifesté beaucoup d'admiration face à l'embellissement qui a radicalement changé le visage du vieux centre-ville de Constantine », témoigne un taxieur qui a assisté à la ruée des automobilistes vers le centre-ville. Maintenant, on est dans le bain en entendant plutôt les gens se demander comment ils peuvent assister à des concerts, ou des pièces de théâtre, où ils doivent se procurer des billets, s'il y a lieu ? « J'espère que la fête ne nous sera pas confisquée par des invitations triées sur le volet », appréhende le citoyen lambda. Pour le moment, il n'existe aucune orientation dans ce sens, même le programme est élaboré d'une façon générale. « On aurait dû mettre en circulation des dépliants pour donner plus de détails sur la manifestation », relèvent des habitants. Enfin, on y verra un peu plus clair au sujet de la programmation des spectacles, qui se dérouleront dans des endroits accessibles, assure-t-on, comme les espaces publics et les centres culturels de la wilaya, après ce qui retient aujourd'hui l'attention, le coup d'envoi officiel de la manifestation, prévue ce jeudi 16 avril, en présence du Premier ministre, de 21 délégations étrangères et autres personnalités VIP. L'ouverture populaire, quant à elle, commence aujourd'hui même avec des défilés dans les rues de Constantine.

Published in La Revue de Presse
mercredi, 15 avril 2015 14:33

Appel à candidature - Formation

* Création de documents scientifique avec LaTeX (Du 03 Mai au 05 Mai 2015 Clôture des candidatures le 28 avril 2015)
 
* Maîtrise des outils de recherche et d'accès à la documentation scientifique (Du 17 Mai au 19 Mai 2015 Clôture des candidatures le 08 mai 2015)

* 05 Appels d'offres dans le mois courant (Avril) sans oublier que le total en 2015 est (13). Le tout est publié sur cette page 

http://umc.edu.dz/cnfp/index.php/appels-d-offres-bourses/appels-d-offres-en-cours

mercredi, 15 avril 2015 11:41

Social media: A network boost

   Information scientist Cassidy Sugimoto was initially sceptical that Twitter was anything more than a self-promotional time-sink. But when she noticed that her graduate students were receiving conference and co-authoring invitations through connections made on Twitter, she decided to give the social-media platform a try. An exchange that began last year as short posts, or 'tweets', relating to conference sessions led to a new contact offering to help her negotiate access to an internal data set from a large scientific society. “Because we started the conversation on Twitter, it allowed me to move the conversation into the physical world,” says Sugimoto, who studies how ideas are disseminated among scientists at Indiana University in Bloomington. “It's allowed me to open up new communities for discussions and increase the interdisciplinarity of my research.”

Télécharger

Published in Articles à Lire
mercredi, 15 avril 2015 11:38

Neuroscience in court: The painful truth

Brain-scanning techniques promise to give an objective measure of whether someone is in pain, but researchers question whether they are reliable enough for the courtroom.

Télécharger

Published in Articles à Lire
mercredi, 15 avril 2015 11:32

Optics: Super vision

    It seemed too good to be true, says Allard Mosk. It was 2007, and he was working with Ivo Vellekoop, a student in his group at the University of Twente in Enschede, the Netherlands, to shine a beam of visible light through a 'solid wall' — a glass slide covered with white paint — and then focus it on the other side. They did not have a particular application in mind. “I really just wanted to try this because it had never been done before,” Mosk says. And in truth, the two researchers did not expect to pick up much more than a faint blur.

Télécharger

Published in Articles à Lire
mardi, 14 avril 2015 13:42

SNV

 

3SCIENCE EXPRIMENTALE ET CONNAISSANCE DU VIVANT.pdf

150QCM_BiochimiStructurale(biblio-scientifique.com).pdf

Advanced Molecular Biology - A Concise Reference (Twyman, 1999).pdf

Aide-mmoire Biologie et gntique molculaires 3ed.pdf

Alberts - Molecular Biology Of The Cell 4th Ed.pdf

Atlas Biologie Végétale - BCPST 1ère et 2ème année.pdf

Atlas_Biologie_vegetale_1_-_7eme_edition.pdf

Atlas biologie vegetale 7e edition.pdf

BIOLOGIE Licence tout le cours en fiches.pdf

Basic Cell Culture Protocols Methods in Molecular Biology - Cheryl D. Helgason, Cindy L. Miller.pdf

Bio-informatique_moléculaire_(BookZZ.org).pdf

Bioinformatics - From Genomes to Drugs - Thomas Langauer.pdf

Bioinformatics_-_Trends_and_Methodologies.pdf

Bionanotechnology Lessons from Nature - David S. Goodsell.pdf

Cell and Tissue Culture Laboratory Procedures - Alan Doyle.pdf

Cereal Biotechnology - Peter C. Morris , James H. Bryce.pdf

Cinétique enzymatique.pdf

DNA–Protein Interactions Principles and Protocols Second Edition - Tom Moss.pdf

Data Analysis in Molecular Biology and Evolution - Xuhua Xia.pdf

Eales - Immunology For Life Scientists 2e.pdf

Environmental Biotechnology Principles and Applications - Bruce E. Rittmann, Perry L. McCarty.pdf

From Biotechnology to Genomes The Meaning of the Double Helix - Philippe Goujon.pdf

Fruit and Vegetable Biotechnology - Victoriano Valpuesta.pdf

Genomics - The Science and Tech Behind the Human Genome Project - C. Cantor, C. Smith (Wiley, 199.pdf

Handbook of Plant & Crop Physiology Revised & Expanded - Mohammad Pessarakli.pdf

Introduction to Bioinformatics - Arthur M. Lesk.pdf

Livre+Bio-informatique+molculaire.pdf

Neurophysiologiee.pdf

PCR Protocols 2d ed - John M. S. Bartlett.pdf

Plant Cell Biology - William V. Dashek.pdf

Plant Ecology - Erwin Beck.pdf

QCM Biochimie Génétique - Biologie MoléculaireWWW.biblio-scientifique.com.pdf

Toute la biochimie.pdf

[Cdric_Favro,_Fabienne_Nicolle]_Biologie_cellul.pdf

[Jean-Claude_Callen]_Biologie_cellulaire_en_30_fic.pdf

creationdebasesdedonnees.pdf

immunologie v7 .pdf

 

Page 1 sur 7

Projet SATELIT

Projets Num Doc (Online)

Plateforme Nationale Compere

Documentation en Ligne

Système National de Documentation en ligne.


Articles Par Date

« Mai 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Rechercher sur le site

En ligne

Nous avons 237 invités et aucun membre en ligne

Université des Frères Mentouri

Université des Frères Mentouri - Constantine BP, 325 Route de Ain El Bey, Constantine, Algérie, 25017  Téléphone : +213(0)31 81 12 71