Nos sites web

liste projets CNEPRU 2016 

liste projets CNEPRU 2015

liste projets CNEPRU 2014

liste projets CNEPRU 2013


Le partenariat Hubert Curien (PHC) Tassili est un programme de coopération algéro-français. Il apporte un soutien à des projets de recherche conjoints sur une durée de 3 ans. Le financement porte notamment sur la mobilité de jeunes doctorants algériens au sein de laboratoires français et la mobilité de chercheurs français et algériens entre la France et l’Algérie. 

Le PHC Tassili est porté et cofinancé par : 

- la France à travers le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI) et le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche français (MENESR) 

- l’Algérie, à travers le Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS). 

La coordination des activités du programme et son pilotage ont été placés par les ministères de tutelle sous la responsabilité du Comité Mixte d’Evaluation et de Prospective (CMEP), composé d’experts des deux pays et de deux coprésidents.

 

Cet appel à projets est ouvert du 23 mars au 25 mai 2017.

 

Il est disponible sur :

•  Le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, rubrique nouveauté www.mesrs.dz

•  Le site de l’Institut Français d’Algérie : www.if-algerie.com/actualites/appels-a-projet/lancement-de-lappel-a-projets-phc-tassili

•  Le site de Campus France www.campusfrance.org/fr/tassili

 

Avant le 25 mai 2017:

•  Le formulaire de candidature devra avoir été saisi conjointement en ligne par les parties française et algérienne du projet sur le site de Campus France : www.campusfrance.org/fr/saisie-en-ligne[6]

•  Une fois la saisie du formulaire effectuée sur le site de Campus France, la version PDF devra avoir été mise en ligne sur le site suivant par le responsable de projet algérien : http://forum.mesrs.dz/login/index.php[7].

 

Avant le 4 juin 2017 :

Le dossier papier, visé par les chefs d’établissement algérien et français, devra avoir été déposé au Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique - Direction de la formation doctorale et de l’habilitation universitaire - 11, chemin Doudou Mokhtar - Ben Aknoun - 16000 ALGER, accompagné d’une version numérisée (CD ou clé USB).

 

 Voir PLUS

 


L’Ambassade de la Nouvelle Zélande lance un  appel à candidature  aux profits des enseignants et les doctorants préparent une thèse de doctorat  dans les domaines de l’agriculture et les énergies renouvelables.

Le délai des inscriptions est fixé, au plus tard, le 30 mars 2017

Les candidats intéressés sont invités à consulter le site suivant :

https://www.mfat.govt.nz/en/aid-and-development/scholarships/types-of-scholarships/#NZDS

Comment postuler :

https://www.mfat.govt.nz/en/aid-and-development/scholarships/how-to-apply/

Lien vers la candidature en ligne :

https://scholarship.force.com/communitylandingpage


Le but de ce programme de bourse est d’accroître le développement des ressources en renforçant les capacités humaines dans le secteur des ressources d’énergie renouvelable dans les pays en développement et ceux en transition. Les activités de formation dans le cadre de ces bourses doivent être réalisées dans des établissements spécialisés de la Fédération de Russie. La langue d'enseignement est l'anglais. Les pays en développement et en transition sont invités par l’UNESCO à soumettre des candidatures.

 

Conformément aux objectifs et stratégies du Programme et budget de l’UNESCO approuvés pour le Programme de bourses, le Centre international UNESCO de catégorie II pour le développement énergétique durable (ISEDC) à Moscou offre vingt (20) bourses d’une durée de quatre (4) semaines chacune en 2017.

Site :

http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/ERI/PP/pdf/lettre_d_annonce_UNESCO-ISEDC_Programme_2017.pdf

     
http://www.unesco.org/new/fr/fellowships/programmes/unescoisedc-co-sponsored-fellowships-programme/


L'Ambassade des Pays-Bas à Alger, nous a fait part du lancement d'un appel à projets,  dans le cadre du Fonds de l'Eau Durable(FEW), financé par les Pays-Bas et géré par Netherlands Entreprise Agency(www.rvo.nl) .


Suite au message émanant du Ministère d,es Affaires Etrangères, Direction Générale Asie Océanie" j'al l'honneur de vous informer, que l'Agence Thaïlandaise de Coopération internationale (TICA) organise , dans le cadre de son programme annuel pour l'année 2017, un cycle de formation. intitulé <Master of Seience Program in Earth System Science >, Prévu à  de Chiang Ral (Thaïlande) pour une durée de deux (02) ans.

Lettres.pdf

JA1.pdf

JA2.pdf

JA3.pdf

JA4.pdf

 

 

 

 

 


Initiative originale que celle prise par l'Université des Frères Mentouri de Constantine (UFMC) qui a organisé, hier, à l'auditorium «Mohamed-Seddik Benyahia» du campus, une journée culturelle ouverte aux étudiants des 12 pays étrangers qui poursuivent leurs études à l'UFMC. Et ces derniers ont donné, chacun, un aperçu de la culture et des traditions de leurs pays. A ce propos, le docteur Abdelbaki Khalfaoui, directeur des Activités culturelles et sportives de l'UFMC et architecte de cette journée, a déclaré que le premier objectif de cette manifestation est de favoriser les échanges culturels entre les étudiants afin de créer, entre eux, une atmosphère conviviale. Les étudiants de chaque nationalité ont été invités à donner un aperçu de la culture authentique de leurs pays respectifs, soit par le biais d'exposés, d'exhibitions ou d'expositions.

«Nous avons ici 179 étudiants, venant de 12 pays arabes et africains qui étudient loin de leurs pays respectifs», a souligné le Dr. Khalfaoui, ajoutant «nous avons pensé leur offrir, pour quelques heures du moins, l'occasion de se replonger dans leur culture et leur milieu d'origine, de confronter leur culture et leurs tradition à celles des autres, et de ne pas se sentir marginalisés, dans leur milieu universitaire et dans la société constantinoise, en général». Et il faut dire que les étudiants étrangers et leurs camarades algériens de Constantine et de sa région ont été, tout de suite, séduits par cette idée, en pensant qu'ils vont participer à un mini festival culturel arabo-afriain et ils ont tous demandé à participer aux activités culturelles demandées.
«C'est une bonne idée, a soutenu un étudiant palestinien qui, en assurant que les sentiments qu'il exprime sont ceux de tous les étudiants étrangers de l'Université.» Car de telles activités, ajoute-t-il, «nous permettront, à coup sûr, de mieux se connaître, de se rapprocher mieux les uns des autres, de se respecter et de s'évaluer à l'aune de la culture ancestrale de chacun de nous. Et en second lieu, cela nous permet un peu de casser la distance qui nous sépare de notre pays en vivant, quelques moments comme chez soi, avec sa famille et ses amis. C'est une initiative qui mérite d'être renouvelée à chaque occasion», a-t-il conclu.


Le Pr Ahmed Tessa, recteur de l’UMMTO, a annoncé la tenue d’un conseil scientifique, le 15 mars, à l’effet de proposer de décerner le doctorat honoris causa à Lounis Aït Menguellet. Plusieurs universitaires s'attellent, depuis hier, à décortiquer, via des approches scientifiques, l’œuvre du chantre de la chanson kabyle, Lounis Aït Menguellet, à l’occasion d’un colloque international organisé à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO). Noura Tigziri, directrice du laboratoire d’aménagement et enseignement de la langue amazighe du département de langue et culture amazighes, coordinatrice de cette manifestation, a souligné que depuis un bon nombre d’années, plusieurs études et analyses ont été traduites concernant l’œuvre de Lounis Aït Menguellet. «Ces études ont porté, pour la plupart d’entre elles, sur l’étude littéraire de ses textes. Certaines se sont intéressées à l’intertextualité, d'autres à la métaphore ou encore à la stylistique dans l’œuvre de l’artiste», a déclaré Noura Tigziri. De son côté, Djamel Chikh, de l’université d’Ottawa, a parlé d’Aït Menguellet dans l’imaginaire sociopolitique des militants amazighs. Le chercheur a précisé que «dans un corpus d’une cinquantaine d’entretiens réalisés dans le cadre d’une recherche qui porte sur le militantisme linguistique amazigh en Algérie, les textes d'Aït Menguellet étaient une récurrente référence pour les participants». Selon lui, les personnes interviewées citent des passages de Lounis comme une source d’autorité, voire de vérité absolue. Pour sa part, Kaci Sadi de l’UMMTO a abordé une thématique liée, notamment, à quelques réflexions sur la traductibilité de certains poèmes de l’enfant d'Ighil Bouamas. «Peut-on traduire les poèmes d’Aït Menguellet ?» s'est-il interrogé. Lahoucine Bouyaakoubi de l’université d’Agadir a essayé de faire une approche comparative entre le parcours d’Aït Menguellet et celui de la chanteuse amazighe du Maroc, Tabaamrant. «Les deux artistes ont des histoires différentes, mais leurs destins se croisent et se rencontrent en la défense de l’amazighité. Malgré leurs histoires et conditions sociales, les deux ont fini par devenir des figures emblématiques de leurs sociétés respectives», a-t-il expliqué. Par ailleurs, le Pr Ahmed Tessa, recteur de l’UMMTO, a déclaré qu’à travers cette activité, «nous honorons Lounis Aït Menguellet et tous les artistes». M. Tessa a, également, annoncé la tenue d’un conseil scientifique de l’UMMTO, le 15 mars, à l’effet de proposer de décerner le doctorat honoris causa à Lounis Aït Menguellet. «Nous allons honorer des personnalités en signe de reconnaissance pour leurs œuvres et parcours. Cette année, au 1er semestre, nous allons proposer Aït Mengullet et, lors du 2e semestre, nous honorerons aussi, à titre posthume, Lounès Matoub», a-t-il ajouté. Enfin, notons la présence au colloque, du secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad et d’autres personnalités du monde culturel, à l’image de Benmohamed et Kamel Hammadi. «Je suis très heureux de voir tout cet intérêt qu’accorde la communauté universitaire à mon travail. Le plus important est que cette activité soit au bénéfice de notre culture et notre identité», a tenu à confier Aït Menguellet en marge des travaux de ce colloque qui se poursuivra aujourd’hui et demain à l’auditorium du campus de Hasnaoua.



AGENDA CULTUREL

Published in La Revue de Presse mars 06 2017

LA BOITE À IDÉES

 

La boite à idéesdu samedi 04 fevrier au samedi 04 mars

Grâce à l’enthousiasme suscité par la Nuit des idées, l'Institut français met à votre disposition une boite à idées afin de vous permettre d’échanger et de poursuivre vos initiatives citoyennes.

InformationRetour à la liste

conférence le jeudi 09 mars 2017 à 17h00Femmes et genre au Maghreb, approche comparative

FEMMES ET GENRE AU MAGHREB, APPROCHE COMPARATIVE

Aissa Kadri, Meriem Rodary, Saida Dorra Draoui Mahfoud, Nassima Moudjoud, Karima Ramdani.


Page 2 sur 47

Projets Num Doc (Online)

Plateforme Nationale Compere

Documentation en Ligne

Système National de Documentation en ligne.


Articles Par Date

« Juin 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Rechercher sur le site

En ligne

Nous avons 364 invités et aucun membre en ligne

Université des Frères Mentouri

Université des Frères Mentouri - Constantine BP, 325 Route de Ain El Bey, Constantine, Algérie, 25017  Téléphone : +213(0)31 81 12 71