Nos sites web
Items filtered by date: mercredi, 02 novembre 2016 - Université des Frère Mentouri Constantine
mercredi, 02 novembre 2016 10:19

Un espace à visées professionnelles

La mondialisation et l’émergence de nouveaux besoins ont poussé les didacticiens et les concepteurs de programmes d’enseignement à revoir les contenus déjà proposés et de les rendre plus rentables au profit du secteur économique et des demandeurs d’emploi.

L’université des Frères Mentouri de Constantine s’oriente vers un autre dispositif pédagogique dans sa stratégie en matière d’employabilité.

Après les stages en entreprise, les entrepreneuriales, les portes ouvertes sur le monde socio-économique, les ateliers et conférences, les programmes d’emploi, c’est la maîtrise des langues à visées professionnelles qui focalise les intérêts en ce début d’année universitaire. Pour cette rentrée 2016-2017, l’UFMC se prépare à ouvrir un espace consacré aux langues et à l’emploi. Il sera doté de missions avec des activités et des formations, et sera soutenu par des outils d’observation sur l’évolution de cette question et des besoins des secteurs socio-économiques. «L’espace en question est avant tout un milieu d’échange et d’interaction.

Il est conçu autour d’un ensemble d’activités, à savoir sessions, ateliers et formations en langues. L’objectif est d’initier l’étudiant à la vie professionnelle en lui proposant une remédiation pédagogique et didactique efficace aux multiples difficultés qu’il éprouve, et en le plaçant au centre d’un algorithme d’apprentissage basé sur l’autonomie et l’indépendance», estime-t-on dans la présentation du projet. «Il est indéniablement admis que les exigences liées aux profils et aux postes de travail font que la maîtrise des langues permet d’accéder à un univers souvent considéré comme hautement codifié et complexe. L’enseignement/apprentissage des langues est devenu de nos jours un atout majeur pour la réussite professionnelle. Investir dans le développement de cette industrie didactique est considéré comme une mission importante au niveau de l’université.

Cette mission a pour objectif de former un citoyen communicant qui peut s’adapter à n’importe quelle situation professionnelle. Dans la pratique universitaire et académique, cette problématique a intégré la construction et la déclinaison des parcours de formation qu’ils soient académiques ou appliqués, elle a intégré notamment la mise en place de programmes de formations permettant l’apprentissage des langues et des outils de communication, du travail et des échanges internationaux», a expliqué le recteur de l’UFMC, le professeur Abdelhamid Djekoun.

Concrètement, l’application de cette nouvelle dynamique se traduira par l’organisation d’activités pour pratiquer couramment et de façon permanente les langues, des formations destinées à l’amélioration du niveau d’acquisition et de performance dans les langues, d’ateliers pour exercer, expérimenter et travailler sur des cas de figure appropriés (rédaction, rapport, communication, discours…), et des écoles de perfectionnement dans l’usage et la maîtrise des langues. Et notre interlocuteur de préciser : «Cet espace sera notamment un lieu de pratique, de prospection, d’évaluation, de réflexion, des enquêtes et de recherche académique. Il saura définir les meilleures approches pédagogiques et didactiques des langues appliquées.»


FORMATIONS, SESSIONS ET ATELIERS

L’enthousiasme affiché par l’université prête-t-il à l’optimisme puisque ce projet implique sans nul doute des moyens humains et matériels conséquents. «L’espace ‘‘Langues et emploi’’ va sans doute mobiliser beaucoup de moyens, de compétences, de personnes, et ouvrira de nouvelles perspectives au profit de la relation ‘‘université/entreprise’’, particulièrement par rapport du développement de la ressource humaine», a argumenté le recteur.

Ce projet très ambitieux est d’autant séduisant quand on apprend qu’une pléthore de langues en sera le pivot. Les langues qui seront au menu de cette nouvelle dynamique sont : l’arabe, le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien, le turc et le chinois.«La maîtrise des langues étrangères est devenue aujourd’hui un atout majeur pour la réussite professionnelle. Langues de communication, de recrutement, d’échanges internationaux, les connaissances linguistiques permettent d’accéder à un univers très vaste, multiculturel et certainement plurilingue, où chacun peut évoluer progressivement en fonction de ses ambitions et de ses compétences. La mondialisation et l’émergence de nouveaux besoins ont poussé les didacticiens et les concepteurs de programmes d’enseignement à revoir les contenus déjà proposés et de les rendre plus rentables au profit du secteur économique et des demandeurs d’emploi», ont argué les instigateurs du projet. Cela devrait se faire en quatre activités principales.

La première est une série de sessions destinées à présenter le monde d’emploi et les acteurs socio-économiques aux étudiants. Une approche censée faire découvrir le monde de l’emploi et réfléchir sur les débouchés professionnels à envisager selon le cursus suivi. «Il ne s’agit pas de donner une formation technique spécialisée, mais de permettre un contact suffisant avec le monde professionnel», selon la présentation du projet. La deuxième activité sera sous forme d’un atelier dont le thème est «Recherche scientifique et emploi». L’objectif vise à permettre à l’étudiant de définir un projet de recherche à partir du domaine de l’emploi, envisager de nouvelles problématiques en rapport avec le nouveau profil des entreprises locales et définir et présenter de nouvelles pistes épistémologiques et méthodologiques aux étudiants. La troisième activité prend la forme d’un atelier d’écriture.

Ce qui permettra à l’étudiant d’exprimer ses pensées de façon souple et ludique et de présenter des techniques de rédaction faciles à utiliser. L’ultime action est la formation en langues vivantes à visées professionnelles. Elle peut être considérée en tant que matrice du projet. Elle se traduit par un programme de formation aux langues dans le secteur de l’emploi. Les contenus proposés s’organisent autour de plusieurs objectifs, notamment l’encouragement de l’apprentissage des langues vivantes et des codes socioculturels en vue d’obtenir une indépendance sociale et professionnelle, le renforcement des compétences linguistiques (à l’oral et à l’écrit) de base relatives au poste de travail et l’initiation à l’univers linguistique du travail.

Naima Djekhar
Published in La Revue de Presse

 

كشف تقرير المجلس الاقتصادي والاجتماعي «كناس»، أن 5 ولايات عبر الوطن تتميز جامعاتها بنوعية عالية لشهاداتها التي يتحصل عليها الطلبة وهي الجزائر العاصمة، قسنطينة وتلمسان وهي الجامعات الأحسن نوعية، ثم تضاف إليها جامعتا وهران وتيزي وزو، وهي الولايات أيضا التي تشهد كذلك تمركزا كبيرا للطلبة الجامعيين، وهنا طرح القائمون على التقرير مشكل العدد الكبير للطلبة عبر الجامعات والمراكز الجامعية في 48 ولاية، مما يعرقل مسار المرور للنوعية عوض الكمية.

قال الأستاذ أمقران فوزي رئيس فرع الدراسات الاجتماعية بالمجلس الاقتصادي والاجتماعي «كناس»، مساء أول أمس خلال عرضه لتقرير الكناس لسنة 2015 والمتعلق بالتنمية البشرية والذي ركز على الشباب، وذلك بمركز البحث في الأنتروبولوجيا الاجتماعية والثقافية كراسك وهران، أن الجامعة هي التي تنتج الرأسمال البشري والمعرفي، والجامعة هي محور التنمية المستدامة، لذلك يجب أن تشرع الجامعة الجزائرية من الآن في التفكير في التحديات والرهانات التي ستواجهها لمواكبة  التحولات الاقتصادية التي ترتسم بغلاء الطاقات التقليدية وإمكانية نفاذها وكذا ضرورة التنقيب واستغلال الطاقات المتجددة، وتقلبات المحيط منها الاحتباس الحراري، حيث يجب على الجامعة الجزائرية أن ترسم مخططها التكويني للطلبة بما يتناسب وسوق العمل، وهذا حسب التقرير الذي عرضه الأستاذ أمقران هو أساس اختيار نظام الألمدي كركيزة للتعليم العالي، ولكن وفق ذات التقرير، فإنه بعد عشرية من دخول النظام الألمدي حيز التطبيق على أساس التكوين وفق متطلبات سوق العمل، يبدو أنه لم يستطع حلّ مشكل البطالة لحاملي الشهادات الجامعية، ومن بين أبرز الأسباب ارتفاع عدد حاملي الشهادات التي أصبحت متطابقة، فيما لم تتجاوز نسبة الشهادات المهنية سوى 5 بالمائة. كما أن أغلب أساتذة التعليم العالي لم يواكبوا طريقة التدريس ضمن نظام الألمدي، بل ظلت طرقهم البيداغوجية والتعليمية ذاتها مثلما كانوا يدرسون هم  أنفسهم، بحيث لم يتمكنوا من الانخراط في النظام الجديد لعدة اعتبارات، منها أساسا عدم إشراك الأساتذة والطلبة في كيفية تنفيذه ميدانيا، مما أفرغ الألمدي من مضمونه ومحتواه البيداغوجي. ويضيف التقرير أنه يجب تقوية وتطوير كفاءات الأساتذة خاصة في الشق البيداغوجي، وكذا ترك مجال معين لاستقلالية الجامعة في اتخاذ بعض القرارات التي تراها مناسبة لها حسب متطلباتها. إلى جانب خلق هياكل للبحث العلمي البيداغوجي وتشجيع الباحثين، كما تضمنت التوصيات وجوب وضع ميكانزمات خاصة من شأنها تمكين المشرفين على مكافأة الأحسن ومعاقبة الأسوأ.
وبخصوص الشباب المثقف خاصة، تبيّن من خلال نتائج الدراسة التي قام بها خبراء المجلس الاقتصادي والاجتماعي، أنّ جلّ هذه الشريحة من المجتمع لا تهتم بالأمور السياسية ولا الحزبية ولا حتى المجالس المنتخبة مثل البرلمان وغيره، ولا تهتم أيضا بالحركة الجمعوية وتنفر من الانخراط فيها، وهي مجالات سيتم التكفل بدراسة أسبابها وكيفية معالجتها من خلال برامج أخرى يتم الإعداد لها مثلما أبرز الأستاذ فوزير أمقران، مشيرا أثناء عرضه للتقرير، إلى أن الشباب الجزائري يتمتع بروح وطنية عالية وقوية جعلت الشرائح التي تم استجوابها من طرف باحثي «الكناس» تفضل الوطن على الجهة والولاية، فالشباب الجزائري لديه انتماء قوي للوطن أكبر من إحساس الانتماء للجهة أو المنطقة.
 وطالب التقرير ضمن توصياته بضرورة العمل على تعزيز ترسيخ هذا الانتماء للوطن بالتكفل أكثر بهذه الشريحة المهمة في المجتمع. ودعا الباحثون الحاضرون بكراسك وهران، إلى ضرورة العمل من أجل استقطاب أكبر لهذا الشباب عن طريق التكفل بتلبية انشغالاته ومعالجة المشاكل التي يتخبط فيها، منها البطالة وعدم بلوغ مرحلة اتخاذ القرار في تسيير حياته اليومية والمهنية والاندماج الجيد في الحياة السياسية والاقتصادية. 
 هوارية ب

Published in La Revue de Presse

 

Profitant de la célébration du 62ème anniversaire de la Révolution du 1er Novembre 1954, le directeur des Moudjahidine de la wilaya de Constantine, M. Smain Dahraoui, a déclaré que près de 50 sites historiques, dont plusieurs cimetières de martyrs, ont été réhabilités ou ont fait l'objet d'opérations de réfection durant l'année en cours.
Et parmi ces sites, le responsable des Moudjahidine a cité le cimetière de la commune de Benbadis, qui a bénéficié d'une attention particulière. Ces opérations de réfection et d'aménagement ont concerné également le cimetière des martyrs du 7ème kilomètre à Aïn S'mara, ainsi que le cimetière central de la ville de Constantine qui a été réhabilité, avec aménagement d'une place pour la levée des couleurs, qui se fera désormais devant le carré des martyrs et la stèle commémorative du héros Zighoud Youcef. Et le directeur des Moudjahidine d'évoquer la question de la collecte, recueil et archivage du patrimoine historique en signalant que, pour cette année, 2016, «nous avons réussi à enregistrer plus de 290 heures de témoignages vivants venant de diverses sources et réuni divers matériels, représentant des photographies, des vêtements et des armes utilisées durant la Guerre de libération, qui sont d'ailleurs exposés actuellement au musée du Moudjahid de Constantine «Dans notre quête de recueil du plus grand nombre possible d'objets de musée et d'armes, qui ont été utilisés lors de la Révolution de novembre, ajoute M. Dahraoui, nous avons pu réunir l'enregistrement de 290 heures de témoignages de moudjahidines, qui ont vécu les plus importantes batailles et périodes historiques de la Révolution.
De même que nous avons pu rassembler, au cours de cette année aussi, un certain nombre d'armes, de vêtements et de photographies collectés aussi bien auprès de moudjahidines encore en vie qu'auprès de familles d'autres qui ne sont malheureusement plus de ce monde», conclura-t-il.
 

                                 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Published in La Revue de Presse

Une enveloppe financière de trois (03) milliards de dinars vient d’être débloquée par le ministère des Ressources en eau et de l’Environnement pour « l’aménagement de l’environnement immédiat des oueds du Rhumel et Boumerzoug de Constantine », apprend-on lundi auprès des responsables du secteur.

Ce budget « conséquent » sera consacré à la réalisation de projets d’accompagnement environnemental à la grande opération d’aménagement en cours ciblant ces deux oueds, a-t-on souligné de même source, faisant part de l’importance de ce chantier dans l’amélioration du cadre urbain de la ville de Constantine. Le ministère de tutelle a décidé de la mobilisation de ce budget pour donner à l’opération d’aménagement de ces deux oueds de Constantine toute l’envergure recherchée du point de vue protection contre les inondations et l’érosion du sol, et amélioration du cadre environnemental également, a indiqué la même source. L’étude relative à l’aménagement de l’environnement immédiat de ces deux cours d’eau a été déjà achevée.
L’enveloppe financière dégagée sera également consacrée à la réalisation sur les berges de ces deux oueds de plusieurs cascades d’eau, des ponts et passages pour piétons et des jets d’eau, en plus de l’aménagement d’espaces verts, de loisirs et de détente pour la population, a révélé la même source. Ces équipements seront réalisés sur les abords de ces deux oueds, dans les régions de Djenane Zitoune, à Bardo, en plein cœur des quartiers de Boumerzoug et Bab El Kantara, a encore révélé la même source.
Le projet d’aménagement et de calibrage de ces deux oueds dont les travaux tirent à leur fin avait nécessité un investissement public de dix (10) milliards de dinars et a mis à contribution un groupement algéro-coréen, a-t-on rappelé. Dans ce sens la même source qui a indiqué que les travaux d’aménagement de ces deux cours d’eau lancés depuis 2014, ont été ‘‘déjà achevés’’ sur plusieurs segments, a rappelé que cette opération structurante a été engagée sur un linéaire de près de 12 kilomètres. Ce chantier a été subdivisé en trois (03) lots, le premier sur 1,2km entre le Pont du diable et la gare routière (ouest) à proximité du stade Chahid Hamlaoui, le second ciblant 1,6 km entre la gare routière et la zone industrielle, et le troisième lot de près de 9 km de la partie ouest de la ville jusqu’au centre de l’agglomération constantinoise, a-t-on rappelé.

Published in La Revue de Presse

Projets Num Doc (Online)

Plateforme Nationale Compere

Documentation en Ligne

Système National de Documentation en ligne.


Articles Par Date

« Mai 2017 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Rechercher sur le site

En ligne

Nous avons 442 invités et aucun membre en ligne

Université des Frères Mentouri

Université des Frères Mentouri - Constantine BP, 325 Route de Ain El Bey, Constantine, Algérie, 25017  Téléphone : +213(0)31 81 12 71